Language   

Les Loups dans la Ville

Marco Valdo M.I.
Language: French



Au travers d'encres sombres,
De reflets, d'apparitions, d'ombres.
Un train dans la nuit,
Qui rapidement fuit
Impose sa voix de fer
Pour échapper à l'enfer
Sur la rive de lacs noirs,
Les chœurs des montagnes noires
Réverbèrent d'étranges percussions.
Tout s'arrête et soudain, étincelle
Nous entrons à l'Exposition
Au pavillon des Illusions Universelles,
Un cri monte du fond de la sagesse,
"Ne pas consulter les experts ! Ne pas croire les experts ! ".
Le train reprend sa course express
Loin des magies de ce Cirque pervers,
Sautant et sifflant, sur le pont suspendu
Un moment de calme absolu
Une vague de bonheur
Serre doucement le cœur
Et dans le silence toujours plus rare
L'angoisse de la balançoire
Sous le haut noyer du jardin
Distille un insoutenable chagrin.
Le pont suspendu a été remplacé
Par un pont monumental et ses quatre groupes statuaires
Avec enclumes, marteaux, feuilles de laurier,
Thorax bombés d'athlétiques ouvriers,
Flancs très larges de femmes tutélaires
Qui n'ont pas renoncé à leurs épaisseurs.
Au soleil, l'onde s'irise en cent couleurs
Sur les eaux limpides, un reflet s'épanche
Dans les intervalles des colonnes blanches.
L'œil se comble d'une plénitude admirative
Indifférent, le pont reste là
Où le tram part, longeant la rive
Quand on pousse de l'épaule sur le dossier de bois.
Le monde recommence à être hostile.
Les loups sont déjà dans la ville.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org