Lingua   

Tira Poc

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese



La patrouille est choisie
Sortir de la tranchée : périlleuse mission;
Elle revient peu après, en chansons,
Parmi les rires, les lazzi et les moqueries.
Le rouge reste dans ce noir
La seule couleur, le seul noir
Tira poc, Lucia, cosa a cred ? Ansumma là la bandiera ?
Quand donc on en sortira ? Comment on en sortira ?
De quoi parlions-nous ?
Plonger dans le courant
Tumultueux d'un fleuve éblouissant,
Et rentrer chez nous
À travers les remous tourbillonnants
De la Murge ou du Carso
A l'è propri bel nost Regio
Gonflés par une pluie d'été
Vers le soir.
Voyage sans fin, dans l'obscurité.
Au cœur de ma mémoire
Je suis le promeneur tranquille,
Dans une petite ville,
De la côte française au bord de la mer,
Les Anglais rembarquent à Saint-Nazaire.
Les hordes félonnes déferlent déjà au loin.
Dans un petit restaurant franco-tunisien,
À la cuisine, on cuit en entier,
Une sorte de bique, de bouc ou de mouton
De biche, de gazelle ou de mouflon ?
Déjà bien doré.
Ses épaules ressortent du gras.
Le patron, aux fines moustaches, boit à une petite table.
Sa femme et sa fille préparent le repas,
Je sors sur la plage de sable.
Arrive mon commensal, Francesco Menzio
Délicat et vieux, Menzio,
Très beau, élégant et ironique, Menzio,
Peu de rides; une mèche sur le front, Menzio,
Affectueux et doux comme toujours, Menzio,
Il m'avait enseigné des choses précieuses, Menzio
Fondements et secrets de la peinture, Menzio.


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org