Language   

Le Frisson des Morts

Marco Valdo M.I.
Language: French



Comme il faisait frais dans cette fosse.
On n'y voyait que le ciel.
Ça c'est vraiment passé ?
Et il n'a pas eu peur ?
Il était à peu près, environ çà.
Non, je n'avais pas peur,
Dans la tombe là tout en bas,
On ne voyait que le seul azur
Et passer un corbeau agile.
L'air me parvenait pur
Et, immobile avec les morts,
Nu déjà dans l'argile,
Je tremblais et je rêvais encore.
Il y avait le froid et la terre,
et les os et les morts,
et les chiens qui déterrent
et les chèvres qui broutent et qui errent,
et les racines et les vers,
et le sang jeune dans mes artères.
Cette tombe était trop grande.
À mes yeux, voyez-vous, c'était son seul tort
Exactement à l'opposé du frisson des morts.
Mais, Sœur Armande
Personne ne vous a donc jamais dit
Que cet espace entre vos dents,
Si subtil et si aimable en même temps
Est plein de grâce, et votre sourire aussi.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org