Language   

Le Mur Gris de la Prison

Marco Valdo M.I.
Language: French



Voiles sur les yeux, longs cris gutturaux
battements de fer
des barreaux battus sur d’autres barreaux
hommes et bêtes en bandes entre les fers
monotones sbires sardes
et très lointains appels.
On ne sait plus si on t’aime
ni où on est, on sait seulement
qu’on t’a cousu les yeux
avec du fil de fer
et tu souffres de lumière obscure.
Alors... Au plafond
Ils allument une lampe
jour et nuit, nuit et jour
Et
le mur humide et gris de la prison
reste là.

Mais les heures, les heures où sont-elles ?
En prison, on vit une vie pas vie.
En prison, arrive ce qui n’arrive pas.
En prison, la vie se cache, la vie
En prison, la vie ne se voit pas.

Mais les heures, les heures où sont-elles ?
Elles sont attachées aux murs,
ou alors
Elles flottent comme
la poussière
que soulèvent les chevaux
et qui retombe comme une pluie
ou comme
la poussière des troupeaux
qui monte en blanches nuées
ou comme
les émanations des automobiles
presque invisibles, presque létales.
Ou comme
L'essence grise
Au gris changeant de couleur,
Qui se trouve sur le mur,
Qui se trouve entre les fentes du mur.
Du mur gris de la prison.

Mais les heures, les heures où sont-elles ?
En prison, on vit une vie pas vie.
En prison, arrive ce qui n’arrive pas.
En prison, la vie se cache, la vie
En prison, la vie ne se voit pas.


Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org