Les Loques

Antiwar songs by Les Loques

L’histoire des Loques commence au printemps 2002 dans un sous-sol de St-Romuald, où un jam cacophonique est organisé. On retrouve alors les frères Alex et William Raymond, à la voix et à la basse, et les frères Alexis et Joseph Lupien, à la batterie et à la guitare. Se connaissant depuis l’enfance, ces jeunes gens trouvent un moyen plaisir à jouer ensemble. Ils répètent donc quelques fois l’expérience avant que Joseph, engagé comme joueur-de-guitare-autour-du-feu dans un camp de vacance, abandonne le quatuor le temps d’un été. Les Loques finissent par se retrouver quelque part au mois d’octobre, rouillés comme jamais. Avec un atout cependant indispensable : la fille du groupe. Florence Raymond, la plus jeune du trio familial, assure la voix et le piano.
Un long hiver passe sans que le groupe évolue vraiment, avec d’inconstantes répétitions dues à la vie trépidante de ces musiciens. Au printemps, démotivé par la musique que font les Loques à cette époque, William quitte le groupe pour débuter une retraite solo, qui connaît très vite un grand succès. Will est immédiatement remplacé par son ami, un dénommé Simon Dumais. Ce dernier se familiarise rapidement au style des Loques et enchante le reste du groupe par ses accompagnements recherchés. Le quintuple se met alors à évoluer très rapidement en multipliant les pratiques et les compositions au cours de l’été.
À l’automne 2003, Maxime Lachance se joint au groupe et prend la relève à la batterie.
Plus confiants que jamais, les Loques se réunissent maintenant trois fois par semaine (Eum, Eum deux fois) et se préparent sérieusement à faire la plus grande chose qu’ils se sont donnée d’accomplir : sortir de leur sous-sol.

http://www.soundclick.com/bands/pagear...