Lingua   

Der General

Dieter Süverkrüp


Lingua: Tedesco


Ti può interessare anche...

Erschröckliche Moritat Vom Kryptokommunisten
(Dieter Süverkrüp)
Unser Marsch ist eine gute Sache
(Dieter Süverkrüp)
Oh welche Lust Soldat zu sein
(Erich Mühsam)


[1964]
Parole e musica di Dieter Süverkrüp
Nel disco intitolato “Fröhlich Ißt Du Wiener Schnitzel”

Fröhlich Ißt Du Wiener Schnitzel
Was macht der General am Feierabend?
Er grüßt seine Familie
Er gibt einem jeden die Hand
Und er ißt etwas Petersilie
Weil das so gesund ist
Besonders, wenn man ein ganzes Bund isst!
Was macht der General, wenn er die Zeitung liest?
Er träumt von einem anderen Land!

Was macht der General in der Nacht?
Er liegt um elf unterm Daunenpfühl
Und er schläft seinen freundlichen Schlaf
Und er schätzt das allnächtliche Gefühl
Das ein jeder im Leib hat
Der zwei Kinder, Brot und ein Weib hat!
Was macht der General, wenn er nicht schlafen kann?
Er träumt von einem anderen Land!

Was macht der General am nächsten Morgen?
Er grüßt seine Paraden
Er gibt aber keinem die Hand
Denn das sind ja seine Kameraden
Weil das so gesund ist
Besonders, wenn man ein ganzes Bund ist
Was macht der General in trüber Morgenluft?
Er spricht von einem feindlichen Land!

Was macht der General nach der Schlacht?
Er grüßt die Hinterbliebenen
Er gibt natürlich keinem die Hand!
Er macht es mit etwas Geschriebenem
Weil nichts anderes drin ist
Und weil, was hin ist, hin ist!
Was macht General, wenn er das unterschreibt?
Er denkt an sein eigenes Kind!

Was macht der General nach dem Krieg?
Er schreibt an seine Familie
Und er schreibt nicht über den Rand
Später kriegt er von der Frau den Begrüßungskuss
Weil er wieder da ist
Und weil er ja schließlich der Papa ist
Was macht der General, wenn er nach Hause kommt?
Ja, dann ist er halt wieder im Land!

inviata da Bernart Bartleby - 20/2/2015 - 11:48



Lingua: Francese

Version française – LE GÉNÉRAL – Marco Valdo M.I. – 2015
Chanson allemande – Der General – Dieter Süverkrüp – 1964
Paroles et musique de Dieter Süverkrüp

Que fait le général la nuit ?  Sous la couette, il se couche vers onze heures  Et il dort d'un sommeil uni.
Que fait le général la nuit ? Sous la couette, il se couche vers onze heures Et il dort d'un sommeil uni.


Voici, mon ami Lucien l'âne, une chanson en apparence phénoménologique ou la résultante d'une nouvelle forme d'anthropologie, à moins qu'il ne soit question d'une chanson de sociologie militaire… Que sais-je ?

Oups !, dit Lucien l'âne un peu estomaqué par une telle introduction. Ça vole haut aujourd'hui...

Oh, Lucien l'âne mon ami, tu me connais. Tu sais bien qu'il s'agit là tout simplement d'une manière d'introduire la réflexion. Donc, s'agissant de cette chanson, il pourrait bien être question de tout cela, sauf que jusqu'à présent, la chanson ne s'est pas encore inscrite dans pareille démarche. Mais dans certaines sphères, on y songe. Ainsi, je te disais : chanson phénoménologique, anthropologique ou sociologique… Peut-être, mais surtout, chanson marquée à l'acide ironique, à la dérision basique. Et dès lors, cette description de tranches de vie d'un général devient ainsi une chanson contre la guerre.

En somme, dit Lucien l'âne, il suffit de tremper un uniforme dans l'acide pour obtenir un effet antimilitariste…

Certes, et même, antimilitaire. Ce qui ne supprimera pas la guerre, bien évidemment, mais fera sans doute faire quelques économies de teinturerie à la nation. Cela dit, je te dois une confidence.

Une confidence ? Voilà qui m'intrigue. Et quelle est-elle ?

Oh, ce n'est pas une grande confidence et elle ne révélera aucun secret, si ce n'est sur ce qui se passe parfois dans ma mémoire. Car, cette chanson et ce général m'ont ramené à la mémoire précisément une chanson que j'avais un peu estompée, que j'avais un peu égarée au fil du temps. C'est une chanson assez ancienne, suffisamment ancienne pour que Tonton Georges (alias Georges Brassens) l'ait connu dans sa jeunesse et l'ait interprétée dans ses « chansons de jeunesse », celles avec lesquelles il a appris à chanter, avec lesquelles il a attrapé le virus de la chanson. Elle vaut donc qu'on s'y attarde… J'y reviendrai prochainement à ce « Général dort debout ». Chanson où comme dans celle-ci on rencontre un général en début de soirée… Un dernier point : comme à l'habitude, ma version ne reflète sans doute pas mot pour mot la chanson d'origine et cela pourrait chagriner certains. Mais précisément, c'est une version… et j'y ai souligné certains traits.

Écoutons-la et tissons – avec elle et Dieter Süverkrüp, le linceul de ce vieux monde rempli de militaires, de généraux galonnés qui envoient les autres au casse-pipe et qui entrent chez eux boire une camomille… et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane.
Que fait le général en rentrant à la fin de la journée ?
Il salue sa famille
Il donne la main à tous ceux qu'il rencontre
Et il boit une camomille
Car c'est parfait
Particulièrement, avant d'aller au lit !
Et quand il lit son journal, le général, qu'est-ce qu'il fait ?
Il rêve d'un autre pays !

Que fait le général la nuit ?
Sous la couette, il se couche vers onze heures
Et il dort d'un sommeil uni.
Il apprécie la sensation nocturne
Dont le corps s'emplit.
Il a du pain, une femme et deux enfants à nourrir,
Que fait le général, quand il ne peut pas dormir ?
Il rêve d'un autre pays !

Que fait le général dès le matin ?
Il salue ses parades.
À personne, il ne donne la main
Bien que ce soient ses camarades.
Car c'est plus sain,
Particulièrement, quand on est toute une brigade.
Que fait le général dans l'air brumeux du matin ?
Il parle d'un pays voisin !

Que fait le général après la bataille ?
Il salue les survivants.
Il ne donne la main à aucun, naturellement !
Il le fait par écrit, vaille que vaille.
Comme il n'y a rien d'autre à faire
Car ce qui est fait n'est plus à faire !
Que fait le général en signant?
Il pense à son propre enfant !

Que fait le général après la guerre ?
Il écrit à sa famille.
C'est un fier militaire.
Plus tard, il reçoit le baiser d'accueil de sa femme
Car il est de nouveau chez lui
Et car après tout, c'est le père.
Que fait le général, quand il revient chez lui ?
Oui, alors, il se sent à nouveau au pays !

inviata da Marco Valdo M.I. - 21/2/2015 - 20:01


Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org