Language   

La Musica dei Poveri

Mercanti di Liquore


Language: Italian

Watch Video


Mercanti di Liquore live folk arci san costanzo festival della memoria


Search more videos on Youtube

Related Songs

Ninna nanna
(Mercanti di Liquore)
Oltre il ponte
(Cantacronache)
Pezzi di cielo
(Lorenzo Monguzzi)


Sono stupito de non trovare questa canzone nelle “canzoni di guerra”, dove ci sono uno sacco di canzoni di Mercanti di Liquore . È proprio una canzone rivendicatrice sul fronte della musica che è, mi sembra, importante assai... La musica, la povera, anche lei, è calcata, cascata, calata nelle mani dei mercanti di tutto o di niente, merda compresa. Per più dettagli, vedere il commento della versione francese...
Lei non appartiene alla cultura
non la trovi sotto una bandiera
Lei non ha bisogno affatto di protettori
lei non può restare dentro, il suo posto è fuori!

Non l'avranno i figli del benessere
lei rimane ciò che deve essere
Non l'avranno gli avvocati né i faccendieri
tantomeno i poliziotti o i carcerieri

La musica è dei poveri, la musica è dei poveri

Lei ha mille facce o solo una
più è lontana e più ti sta vicina
Lei ha centomila anni, è nuova
han cercato di ammazzarla ma lei è viva

La musica è dei poveri, la musica è dei poveri

Molti ne reclamano paternità
ma lei non appartiene neanche a chi la fa
Non l'avranno i venditori di dischi
o i pagliacci camuffati da grandi artisti
non l'avranno i criminali.... distinti
lei non è dei vincitori, lei è dei vinti

La musica è dei poveri, la musica è dei poveri
La musica è dei poveri, la musica è dei poveri

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2008/7/18 - 18:42



Language: French

Version française de Marco Valdo M.I. – 2008


La musica dei Poveri, ce titre est celui d'une chanson des Mercanti di Liquore (2002). Il pose au locuteur de langue française un énorme problème de traduction, qui a du sens. Le titre est "La Musica dei Poveri" et le refrain est "La musica è dei poveri... " et là, on voit bien où se trouve la difficulté : traduire par "la musique est des pauvres". Cela ne sonne pas bien en français. « La musique est aux pauvres », sonne déjà beaucoup mieux et révèle un sous-entendu : la musique est celle des pauvres, elle est des leurs, elle vient des pauvres, elle ne peut vivre que parmi eux. D'où le titre français : « La Musique aux Pauvres ! » (point d'exclamation compris) qui claque au vent, qui sonne comme une injonction, comme une revendication, comme une devise, comme un slogan.
Quand on l'emmène dans le monde des riches, elle trouve l'atmosphère déliquescente et elle dépérit, elle s'anémie, elle perd toutes ses couleurs, elle s'épaissit de mauvaises graisses, elle traîne son corps adipeux, elle étouffe, elle ternit... Dans ce monde-là, des chacals multinationaux lui courent après. Ils la vendent, ils la prostituent et s'en font de gras revenus.
« Si tu chantes ma chansonnette, pour faire ton métier de vedette
T'as qu'à barrer ce qui t'embêtes avec des X avec des X
Ou bien chanter en engliche des conneries qui plaisent aux riches
Alors tu seras sur l'affiche... »


chantait Léo Ferré dans une chanson au titre explicite « La Mafia ».

Les musiciens, les chanteurs – enfin, pas les cuistres ni les pitres – pour la plupart, ont juste droit aux miettes.

La musique et la chanson – qui valent – sont des jumelles rebelles. Elles ont souvent pris parti dans les luttes des hommes, dans cette grande guerre civile qui chaque matin se relance.
Elles sont du côté des pauvres irrémédiablement. Diablement !
LA MUSIQUE AUX PAUVRES !

Elle n'appartient pas à la culture
On ne la trouve pas sous un drapeau
Elle n'a jamais besoin de protecteurs
Elle ne peut pas rester à l'intérieur, sa place est dehors !

Ils ne l'auront pas ces fils du bien-être
Elle reste ce qu'elle doit être
Ils ne l'auront pas ces avocats ni ces affairistes
Encore moins les policiers ou les emprisonneurs

La musique est aux pauvres, la musique est aux pauvres

Elle a mille visages ou un seul seulement
Plus elle est lointaine et plus elle t'est parente
Elle est nouvelle, elle a cent mille ans,
Ils cherchent à la tuer mais elle est vivante.

La musique est aux pauvres, la musique est aux pauvres

Beaucoup en réclament la paternité
Mais elle n'appartient même pas à qui la fait
Les marchands de disques ne l'auront pas
ni les pitres déguisés en grands artistes
les criminels distingués ne l'auront pas
Elle n'est pas aux vainqueurs, elle est aux vaincus.

La musique est aux pauvres, la musique est aux pauvres
La musique est aux pauvres, la musique est aux pauvres

Contributed by Marco Valdo M.I. - 2008/7/18 - 19:15



Main Page

Please report any error in lyrics or commentaries to antiwarsongs@gmail.com

Note for non-Italian users: Sorry, though the interface of this website is translated into English, most commentaries and biographies are in Italian and/or in other languages like French, German, Spanish, Russian etc.




hosted by inventati.org