Lingua   

Tom Dooley

The Kingston Trio
Lingua: Inglese

Lista delle versioni e commenti

Guarda il video

Kingston Trio (1958)



Altri video...


Ti può interessare anche...

The Merry Minuet
(The Kingston Trio)
Les Juifs
(Philippe Clay)
Some Fool Made a Soldier of Me
(The Kingston Trio)


TOM DOOLEY

Chanson étazunienne - The Kingston Trio - 1957

Tom Dula, alias Tom Dooley  <br />
Ainsi cette condamnation reposait sur des cancans…   <br />
Sans doute, fallait-il un coupable masculin…
Tom Dula, alias Tom Dooley
Ainsi cette condamnation reposait sur des cancans…
Sans doute, fallait-il un coupable masculin…


"Tom Dooley" is an old North Carolina folk song based on the 1866 murder of a woman named Laura Foster in Wilkes County, North Carolina, allegedly by Tom Dula. The song is best known today because of a hit version recorded in 1958 by The Kingston Trio.

Tom Dula's story
Throughout history
There've been many songs written about the eternal triangle
This next one tells the story of a Mr Grayson, a beautiful woman
And a condemned man named Tom Dooley...
When the sun rises tomorrow, Tom Dooley... must hang…


Hang down your head, Tom Dooley
Hang down your head and cry
Hang down your head, Tom Dooley
Poor boy, you're bound to die

I met her on the mountain
There I took her life
Met her on the mountain
Stabbed her with my knife
Hang down your head, Tom Dooley
Hang down your head and cry
Hang down your head, Tom Dooley
Poor boy, you're bound to die

This time tomorrow
Reckon where I'll be
Hadn't a-been for Grayson
I'd a-been in Tennessee
Hang down your head, Tom Dooley
Hang down your head and cry
Hang down your head, Tom Dooley
Poor boy, you're bound to die
Hang down your head, Tom Dooley
Hang down your head and cry
Hang down your head, Tom Dooley
Poor boy, you're bound to die

This time tomorrow
Reckon where I'll be
Down in some lonesome valley
Hangin' from a white oak tree
Hang down your head, Tom Dooley
Hang down your head and cry
Hang down your head, Tom Dooley
Poor boy, you're bound to die
Hang down your head, Tom Dooley
Hang down your head and cry
Hang down your head, Tom Dooley
Poor boy, you're bound to die
Poor boy, you're bound to die
Poor boy you're bound to die
Poor boy, you're bound to die…

inviata da Marco Valdo M.I. - 22/11/2015 - 17:27




Lingua: Francese

Fais ta prière, Tom Dooley

Chanson française, tirée de la chanson étazunienne : Tom Dooley
Fais ta prière, Tom Dooley – Philippe Clay – 1958.

Interprétations diverses :

Les Compagnons de la chanson
Philippe Clay : voir : 00:53:31 « Fais ta prière Tom Dooley » - Philippe Clay
Johnny Hallyday : video
Jean Galtier

Fais ta prière, Tom Dooley… Singulier parcours d’une chanson qui raconte une histoire qui s’est passée il y a un siècle et demi en Caroline du Nord. Une chanson qui vit le jour là-bas, sans doute née des ruminations d’un poète local, peu de temps après que Tom Dula, qu’il nomma phonétiquement Tom Dooley (prononciation tout aussi locale), fut pendu. Une chanson qui relate une énorme erreur judiciaire…

Mais dis-moi Marco Valdo M.I. mon ami, en quoi ce parcours serait si singulier ?

Mais, Lucien l’âne mon ami, il l’est à plus d’un titre. En premier lieu, parce que j’ai voulu insérer la version française avant même de retrouver la version originale : Tom Dooley de Alan Lomax et Frank Warner, popularisée par le Kingston Trio vers 1958… Mais je trouvais singulier de commenter en français la version anglo-américaine. Dès lors, j’ai commencé à travailler cette version française et cela m’a amené à insérer la version des Kingston, comme tu l’as vu.

Soit, mais dis-moi… Que raconte-t-elle cette chanson ?

En fait, elle raconte une double mort : celle d’une jeune fille, Laura Foster, assassinée et celle de Tom Dula, alias Tom Dooley, son fiancé, qu’on a pendu. Leur histoire est simple. Tom Dula, un jeune homme très prisé des jeunes femmes du village et qui avait eu des « affaires » avec certaines, était amoureux de Laura et juste avant de partir à la guerre dans les rangs des Sudistes (Confédérés), lui avait promis le mariage. Au retour dans l’Happy Valley (Vallée heureuse), comté de Wilkes, Caroline du Nord, il retrouve la jeune Laura (18 ans) et ils décident de quitter en douce le pays pour aller se marier ailleurs. Un grand matin, ils s’échappent chacun de son côté pour se retrouver à l’écart du village, emportant juste un petit bagage. Tom l’attend en vain et n’ose revenir au village. Soit elle n’a pas voulu le suivre, soit elle a un empêchement… On retrouvera, des semaines plus tard, Laura dans un ravin… Nettement assassinée ; elle a un trou dans le dos, fait par un grand couteau.

Assassinée ? Par qui ?

Là commence l’aventure de Tom Dula. Au début, il n’est pas là pour se défendre. On finit par l’arrêter et il nie avec obstination, jusqu’au bout, d’être l’assassin. Face à la potence, il dira encore : « Vous voyez cette main. Elle n’a pas touché un cheveu de cette femme ».

D’accord, il nie. Mais la plupart des assassins nient aussi, au début. Qu’est-ce qui prouve qu’il était innocent ?

D’accord, mais je te renvoie la question : qu’est-ce qui prouve qu’il est coupable ? Car vois-tu, normalement, les choses vont dans ce sens-là. Il faut prouver la culpabilité. Et cela n’a pas été fait. Les seuls éléments contre lui sont les déclarations des deux cousines de la morte, dont – tiens-toi bien, l’une – Anne – était amoureuse de Tom, mariée à un fermier plus âgé et folle de jalousie en ce qui concerne Tom et sa sœur Pauline, qui avait aussi « connu » Tom, et qui avait des comptes à régler avec sa sœur. Curieusement, lors de l’enquête, les deux sœurs connaissaient (elles étaient les seules) l’endroit où se trouvait le cadavre de leur cousine Laura.

Ainsi cette condamnation reposait sur des cancans…

Sans doute, fallait-il un coupable masculin… Cela dit, Tom a refusé d’avouer un crime qu’il n’a pas commis et on ne disposait d’aucune preuve contre lui. En plus, une sorte de référendum populaire, opéré dans la région à cette époque, avait acquitté Tom Dula de toute charge. Alors, sous la pression de certains journaux de New-York, on alla jusqu’à recommencer le procès dans un autre comté… Il fut alors condamné à la pendaison.

Dès lors, si on avait respecté le jury populaire… Dès lors, si – comme il est de règle civilisée – le doute doit profiter à l’accusé… Ce serait bien une erreur judiciaire impardonnable.

En effet, c'est une erreur judiciaire impardonnable. C'est une nouvelle affaire Calas, mais il n’y avait pas de Voltaire à l’horizon. Ainsi, la chanson a joué son rôle dans les combats pour l’abolition de la peine de mort, comme d’autres chansons. Par exemple, celle concernant Caryl Chessman ou Sacco et Vanzetti ou comme le roman de Vernon Sullivan (I Shall spit on your graves) , que Boris Vian écrivit directement en français sous le titre « J’irai cracher sur vos tombes » . Roman où le pendu était un nègre blanc. On avait la pendaison facile dans le Sud des Zétazunis. Je ne sais si c'est encore le cas aujourd’hui.

Bon, eh bien, il nous reste à poster la version originale, à découvrir la version française et à reprendre ensuite notre tâche qui consiste à tisser le linceul de ce vieux monde injuste, empli de jalouses et de jaloux, d’assassins et cacochyme.

Heureusement !

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
FAIS TA PRIÈRE TOM DOOLEY

Fais ta prière Tom Dooley,
Ça peut toujours servir.
Fais ta prière Tom Dooley,
Demain tu vas mourir.

Devant ton verre de rhum,
Dans le matin blafard,
Tâche au moins d’être un homme
Avant le grand départ.
Fais ta prière Tom Dooley,
C’est tout ce qu’on peut t’offrir.
Fais ta prière Tom Dooley,
Demain tu vas mourir.

Quand au lever du jour,
On viendra te chercher,
Pardonne à ton amour,
C’est lui ton seul péché.
Fais ta prière Tom Dooley,
Avant de t’endormir.
Fais ta prière Tom Dooley,
Demain tu vas mourir.

Fais ta prière Tom Dooley,
Y a plus rien d’autre à faire.
Fais ta prière Tom Dooley
Pour éviter l’enfer.
Tu vas enfin revoir
Celle que tu aimais trop,
Emporte au moins l’espoir
De mieux l’aimer là-haut.
Fais ta prière Tom Dooley,
Demain tu vas mourir.
Fais ta prière Tom Dooley,
Pour toi tout va finir.

Fais ta prière Tom Dooley,
C’est la dernière mon vieux.
Fais ta prière Tom Dooley,
Après bye, bye, adieu.

inviata da Marco Valdo M.I. - 22/11/2015 - 18:56




Lingua: Danese

Versione Danese di Torsten Tanning.
Interpretata dai Four Jacks med Jørn Grauengårds orkester (1958)
danese

TOM DOOLEY

Da solen gik ned bag bjerget.
og himlen blev rød som blod,
dræbte jeg den jeg elsked',
borte ved bjergets fod.
Timen er nær Tom Dooley.
timen er nær min søn.
Rejsen bli'r lang Tom Dooley,
bøj dig og bed din bøn,
bøj dig og bed din bøn.

Hun havde mødt en anden,
for mig var nu alt forbi.
Tanken om de to sammen
tændte min jalousi.
Timen er nær Tom Dooley,
timen er nær min søn.
Rejsen bli'r lang Tom Dooley,
bøj dig og bed din bøn,
bøj dig og bed din bøn.

Se solen star op det'r morgen,
himlen bii'r rød som blod,
snart er jeg helt alene
i graven ved bjergets fod.
Timen er nær Tom Dooley,
timen er nær min søn.
Rejsen bli'r lang Tom Dooley,
bøj dig og bed din bøn,
bøj dig og bed din bøn.

inviata da Dq82 - 21/1/2018 - 17:11




Lingua: Italiano

Versione italiana di Bobby Solo (1966)
Testo e musica di Gianni Sanjust, Roberto Satti e Iller Pattacini

E’ stato là sui monti,
è là che l’incontrai,
è stato là sui monti
che il mio coltello usai.

Non puoi fuggir Tom Dooley,
non puoi fuggire ormai.
Non puoi fuggir Tom Dooley,
domani morirai.

Quando verrà domani
Non sarò già più qui,
se non sarò già a Grayson,
sarò nel Tennessee.

Non puoi fuggir Tom Dooley,
non puoi fuggire ormai.
Non puoi fuggir Tom Dooley,
domani morirai.

Quando verrà domani,
sai tu dove sarò?
Da un albero di quercia
Io forse penderò.

Non puoi fuggir Tom Dooley,
non puoi fuggire ormai.
Non puoi fuggir Tom Dooley,
domani morirai.

inviata da Dq82 - 21/1/2018 - 17:15




Lingua: Tedesco

Versione tedesca di Arno Gillo
Interpretata dai Die Nilsen Brothers (1959)
tedesco
Das ist die Geschichte von Tom Dooley aus Tennessee und seinem Ende.
Er liebte die Frau eines anderen und weil sie nichts von ihm wissen wollte,
da erdolchte er sie. Ich, der Cheriff musste Tom Dooley zum Tode verurteilen.
Und morgen, tja, da muss er hängen.

Alles vorbei, Tom Dooley,
noch vor dem Morgenrot,
ist es gescheh'n, Tom Dooley,
morgen, dann bist du tot.

Keiner wird um dich weinen.
Auf deinem letzten Gang
wird keine Sonne scheinen,
klingt dir kein Glockenklang.

Alles vorbei, Tom Dooley,
noch vor dem Morgenrot,
ist es gescheh'n, Tom Dooley,
morgen, dann bist du tot.

Hinter den blauen Bergen
wartet ein kleines Haus.
Hinter den blauen Bergen
bist du nicht mehr zu Haus.

Drum Oldboy, nimm dir noch einen Whisky,
trink ihn mit dir allein.
Das ist ein harter Whisky,
es wird dein letzter sein.

Nie wieder mehr im Leben
siehst du das Sonnenlicht.
Gnade, die kann's nicht geben,
Gnade, die gibt es nicht.

Willst du noch etwas sagen?
Bald ist der Tag erwacht.
Hörst du die Turmuhr schlagen?
Das ist die letzte Nacht.

Alles vorbei, Tom Dooley,
noch vor dem Morgenrot,
ist es gescheh'n, Tom Dooley,
morgen, dann bist du tot.

Alles vorbei, Tom Dooley,
noch vor dem Morgenrot,
ist es gescheh'n, Tom Dooley,
oh Boy, dann bist du tot.
Oh Boy, dann bist du tot.
Oh Boy, dann bist du tot.
Oh Boy, dann bist du tot.

inviata da Dq82 - 21/1/2018 - 17:21


Versione finlandese di Reino Helismaa
interpretata da Olavi Virta (1959)

Dq82 - 21/1/2018 - 17:25




Lingua: Finlandese

Testo finlandese / Finnish lyrics / Paroles finnoises / Suomenkieliset sanat: Reino Helismaa


Picture link to :

Audio link to the song performed by Topi Sorsakoski:


Topi Sorsakoski
TOM DOOLEY

Itketkö nyt, Tom Dooley,
kadutko jälkeen työs?
Näetkö puun, Tom Dooley,
näetkö köyden myös?

Rinteellä jylhän vuoren,
keskellä pensaikon
neidolta hengen nuoren
veitseni vienyt on.

Itketkö nyt, Tom Dooley,
kadutko jälkeen työs?
Näetkö puun, Tom Dooley,
näetkö köyden myös?

Aavisti mister Grayson
teon jo hirveimmän.
Taposta tässä seison,
surmansa kun sai hän.

Itketkö nyt, Tom Dooley,
kadutko jälkeen työs?
Näetkö puun, Tom Dooley,
näetkö köyden myös?

Surraanko miehen tähden
kodissa kaivaten?
Hyvästi vain, nyt lähden
muualle - huomaan sen.

Itketkö nyt, Tom Dooley,
kadutko jälkeen työs?
Näetkö puun, Tom Dooley,
näetkö köyden myös?

Kadutko jälkeen työs?
Kadutko jälkeen työs?

inviata da Juha Rämö - 21/1/2018 - 23:37



Pagina principale CCG

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org