Lingua   

La mauvaise réputation des chômeurs

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

La Pâtisserie d'Orel-Oriol
(Marco Valdo M.I.)
Cent mille chômeurs dans la rue...
(Marco Valdo M.I.)
La Chanson des Chômeurs
(Marco Valdo M.I.)


Vai al testo
La mauvaise réputation des chômeurs


Chansonchôme wallonne de langue française – La mauvaise réputation des chômeurs – Marco Valdo M.I. – 2 010
Parodie de La mauvaise réputation, chanson française de Georges Brassens 1952

Bon, eh bien, Lucien l'âne mon ami, il ne t'étonnera pas d'apprendre que j'ai fait une nouvelle chanson et de plus, une chansonchôme wallonne de langue française...

Encore une chansonchôme, Marco Valdo M.I. mon ami. En voilà une étrange idée, mais sans doute, as-tu des raisons de la faire...

Des raisons de ce genre, j'en ai à foison. Il m'est venu une idée un peu étrange et je ne sais si je la mènerai jusqu'à son terme extrême; cependant, la voici. Je veux faire une série – tu sais que j'aime les séries – une série de chansonchômes qui seraient des parodies de chansons de Tonton Georges Brassens. Ou peut-être simplement des canzones, inspirées du répertoire de Georges Brassens. Certains, des grigneux, à coup sûr, vont crier au sacrilège et soutenir mordicus au scandale ou que sais-je d'autre. Que Brassens est un monument de la chanson et tant qu'ils y sont, de la littérature française et lui colleraient volontiers une médaille entre les fesses, qu'ils lui merdailleraient la poitrine; bref, que Brassens est intangible, qu'on ne saurait l'instrumentaliser... Moi, je leur réponds par avance que Georges Brassens, qui dut lui-même subir le Service de travail Obligatoire et qui était, comme on dit, près du peuple, qui était même en plein dedans, qui n'était pas con – lui , et enfin, qui était anarchiste (Que Dieu nous en préserve !, disent-ils en faisant un signe de croix) n'aurait certainement pas trouvé désobligeant que l'on détourne ses chansons pour pareil motif, je veux dire pour prendre la défense des chômeurs. Et fin de ma réponse à ces philistins (comme les appelait Jean Richepin), elle vient de la chansonchôme : « Qu'ils crient, qu'ils gueulent, nous on s'en fout ! »

Je vois, je vois, une série... Mais mon bon ami Marco Valdo M.I., tu l'as déjà commencée avec ta Margot au chômage, La Sanction (gare au chômeur!), le pays du Roi Albert et le Contrôleu, dit Lucien l'âne. Cela dit, te voilà bien remonté, tu es encore en colère. Fais quand même attention à ton bon cœur, mon ami. Cela dit, de quelle chanson de Tonton Georges s'agit-il ? Laquelle as-tu parodiée cette fois ?

Cette fois, c'est « La Mauvaise Réputation » que j'ai ainsi parodiée. Sans doute, pourrait-on faire mieux que moi, sans doute, est-ce un peu iconoclaste, sans doute ne plaira-t-elle pas à tout le monde, à tout ce beau monde, sans doute va-t-on la décrier... mais le fait est qu'elle est là. Dira-t-on qu'elle est de mauvais goût : on s'en fout ! Elle parle de la « mauvaise réputation des chômeurs », de celle que ce « beau monde » leur fait. Il faut entendre comme ils les traitent de fainéants, de paresseux, de jean-foutre, et de mille autres noms infamants. Les chômeurs, les précaires, ces pelés, ces galeux, d'où vient tout le mal... À les entendre, ce serait de la faute des chômeurs s'il n'y a pas d'emplois, ce seraient les chômeurs quui, en quelque sorte, créeraient le chômage... la belle tautologie que voilà. Comme si le mal et la misère ne venaient pas de l'avidité, de l'avarice, de l'arrogance de tout ce beau monde, de ces « culs cousus d'or »... Et si ma chansonchôme ne leur plaît pas, qu'ils se fassent une raison... Ma chansonchôme est pour la bouche du premier venu qu'a le cœur tendre et les mains nues...

Si je comprends bien, Marco Valdo M.I. mon ami, et je le crois, en entendant la rengaine :
« Mais les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Non les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux »,
c'est encore une chanson de tisserand, de tisseur de linceul.

Oui, Lucien l'âne mon ami, c'est encore une chanson qui raconte un épisode de la Guerre de Cent Mille Ans que les riches mènent contre les pauvres afin d’accroître leurs richesses, leurs privilèges et leurs pouvoirs. Une chanson qui raconte un combat quotidien et un combat nécessaire.

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane.

Au chômage, sans prétention,
On a mauvaise réputation.
Depuis qu'on n'a plus d'emploi
On passe pour des je-ne-sais-quoi!
On ne fait pourtant de tort à personne
En voulant une vie digne d'une personne.
Mais les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Non les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Tout ce beau monde médit de nous,
Mais pour dire vrai, nous on s'en fout !


Quand on nous impose des emplois précaires
On refuse d'être volontaires
L’intérim qui n'en finit pas,
Cela ne nous agrée pas.
On ne fait pourtant de tort à personne,
En n'écoutant pas les sirènes qui sonnent .
Mais les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Non les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Tout ce beau monde nous montre au doigt,
Nous on s'en fout, ça va de soi.


Quand on croise des chômeurs malchanceux,
Harcelés par des contrôleurs tigneux;
Nous, on les aide et pourquoi le taire,
Les contrôleurs ne peuvent rien leur faire.
On ne fait pourtant de tort à personne,
En aidant les chômeurs, qui sont des personnes.
Mais les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Non les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Tout ce beau monde bave et enrage
Nous on s'en fout, on est au chômage !


Pas besoin d'être universitaire,
Pour deviner ce qu'ils vont nous faire,
S'ils trouvent le moyen de nous faire taire
Ils ne vont pas nous rater, c'est clair,
On ne fait pourtant de tort à personne,
Nous sommes chômeurs , nous sommes des personnes
Mais les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Non les patrons n'aiment pas que
L'on vive sans trimer pour eux,
Tout ce beau monde se déchaîne contre nous,
Qu'ils crient, qu'ils gueulent, nous on s'en fout !

inviata da Marco Valdo M.I. - 7/10/2010 - 22:54

Aggiungi...

 Nuova versione o traduzione   Commento   Segnala indirizzo per scaricare la canzone 

Pagina principale CCG
L'archivio Chi siamo Novità Guestbook Links

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org