Lingua   

Les Loups dans la Ville

Marco Valdo M.I.
Lingua: Francese


Ti può interessare anche...

Canzone de Lucien l'âne
(Lucien Lane)
Lupus in fabula [Il lupo e l'agnello]
(Daniele Sepe)
Will the Wolf Survive?‎
(Los Lobos)

lupi
LCG (Lupi Contro la Guerra)

Vai al testo
Les Loups dans la Ville

Canzone léviane – Les Loups dans la Ville – Marco Valdo M.I. – 2009
Cycle du Cahier ligné – 78


Les Loups dans la Ville est la septante-huitième chanson du Cycle du Cahier ligné, constitué d'éléments tirés du Quaderno a Cancelli de Carlo Levi.

Brrrrr... Elle doit être effrayante ta canzone, Marco Valdo M.I. C'est que nous les ânes, on n'en n'a pas trop peur des loups car on les écarte d'une ruade ou d'un bon coup de dents... Tu sais comme nous les ânes, on a la mâchoire solide... Et puis, on court bien plus vite et bien plus longtemps qu'eux. Cela dit, des loups dans la ville, ça doit faire du dégât.

Ah, Lucien mon ami l'âne, je le comprends que certains loups fassent frémir, moi aussi d'ailleurs... Mais ce ne sont pas ceux qui courent dans les forêts; ceux-là ne s'en prennent généralement qu'à des moutons ou des animaux de ce calibre... et encore, par loi de nature et pour se nourrir , ce qui somme toute est assez légitime. C'est une autre sorte de loups, des loups métaphoriques comme on en trouve dans la superbe chanson qu'Albert Vidalie écrivit pour Serge Reggiani « Les Loups sont entrés dans Paris »dont il est ici question. Ces mêmes loups dont fait partie ce loup de Rome que j'évoquais dans « Le Petit Chaperon Rouge et le Loup de Rome », celui-là même ainsi décrit :

« La bête à nouveau veut guider le pays
La bête n'est pas morte, elle a survécu
La bête vit ; à la télévision, elle sourit
C'est le Loup de Rome
Mais ce Loup est un homme
Et tout le monde finira par être mangé. »

Je vois, je vois, dit l'âne Lucien qui en a tant vu, mais ce n'est là que la fin de la canzone...

Oui, c'est la fin... Car avant l'arrivée des loups, la vie et la ville avaient connu des moments de bonheur qui sont ici évoqués
« Un moment de calme absolu
Une vague de bonheur
Serre doucement le cœur »
et la méditation de notre prisonnier-blessé-guerrier tente d'échapper à cet enfer noir , qu'instaurent les loups dans la ville, en lançant le train des animaux au travers de la nuit. Le train des animaux, celui-là même qui parke, parke, parke apparaît dans d'autres canzones du cycle. Je dis ça pour marquer que celle-ci fait partie d'un tout, d'une saga... Et toujours, on retrouve cette reconstruction du monde en quelque sorte par l'intérieur... C'est un des seuls moyens d'échapper à cette folie ou au suicide qui guette celle ou celui qui sont tenus enfermés dans ces lieux d'isolement.

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

Au travers d'encres sombres,
De reflets, d'apparitions, d'ombres.
Un train dans la nuit,
Qui rapidement fuit
Impose sa voix de fer
Pour échapper à l'enfer
Sur la rive de lacs noirs,
Les chœurs des montagnes noires
Réverbèrent d'étranges percussions.
Tout s'arrête et soudain, étincelle
Nous entrons à l'Exposition
Au pavillon des Illusions Universelles,
Un cri monte du fond de la sagesse,
"Ne pas consulter les experts ! Ne pas croire les experts ! ".
Le train reprend sa course express
Loin des magies de ce Cirque pervers,
Sautant et sifflant, sur le pont suspendu
Un moment de calme absolu
Une vague de bonheur
Serre doucement le cœur
Et dans le silence toujours plus rare
L'angoisse de la balançoire
Sous le haut noyer du jardin
Distille un insoutenable chagrin.
Le pont suspendu a été remplacé
Par un pont monumental et ses quatre groupes statuaires
Avec enclumes, marteaux, feuilles de laurier,
Thorax bombés d'athlétiques ouvriers,
Flancs très larges de femmes tutélaires
Qui n'ont pas renoncé à leurs épaisseurs.
Au soleil, l'onde s'irise en cent couleurs
Sur les eaux limpides, un reflet s'épanche
Dans les intervalles des colonnes blanches.
L'œil se comble d'une plénitude admirative
Indifférent, le pont reste là
Où le tram part, longeant la rive
Quand on pousse de l'épaule sur le dossier de bois.
Le monde recommence à être hostile.
Les loups sont déjà dans la ville.

inviata da Marco Valdo M.I. - 17/1/2010 - 19:45

Aggiungi...

 Nuova versione o traduzione   Commento   Segnala indirizzo per scaricare la canzone 

Pagina principale CCG
L'archivio Chi siamo Novità Guestbook Links

Segnalate eventuali errori nei testi o nei commenti a antiwarsongs@gmail.com




hosted by inventati.org